Sommaire

Protocoles et dates

15 juillet /July 15, 2021      

Remise des textes, final submissions.

Protocole de rédaction and style guide (2 separate files, un fichier pour le français, one for English).

Nos articles devraient compter au moins 4000 mots et ne devraient pas dépasser 6000 mots (je laisse la fourchette large car les sujets sont fort différents ; il suffit de m’écrire si vous vous situez en dehors de cette recommandation.) Les autorisations et droits pour les éventuelles images sont laissés aux soins des autrices et auteurs. Merci de veiller à ce que les fichiers fournis soient de haute définition (300 DPI au moins) pour la publication.

Our articles should be at least 4000 words long and should not exceed 6000 words (I leave the range wide because the subjects are very different; just write to me if you fall outside this recommendation.) Permissions and rights for any images are left to the care (and charge) of the authors. Please ensure that the files provided are high definition (300 DPI at least) in view of the publication.

Août -septembre 2021

Double évaluation par les pairs / Peer review.

Octobre-Novembre 2021

Révisions, relectures. Revisions, corrections, proof readings.

Présentations d’artistes

David GIFFORD, University of Victoria, Artist : Proportions, Gender and Disproportions

Caroline BOILEAU, Montréal : Hors d’elle / Beside herself (performance)

Chapitres


Helen KING,The Open University (Milton Keynes), Classical Studies: From print to wool: Vesalius and the ‘knit your own womb’ movement.

Jacqueline VONS, Université de Tours: Les leçons du scalpel. De l’anatomie à la physiologie féminines dans quelques textes anatomiques de la première modernité.

Annagiulia GRAMENZI, Alma Mater Studiorum Università di Bologna, Scienze Mediche e Chirurgiche : L’utérus dans tous ses états : anatomies italiennes des XVIe et XVIIe siècles.

Marina BETTAGLIO, University of Victoria: A Womb with a (Political) View: Reclaiming Reproductive Rights in Spanish Graphic Narratives.

Imagiers et discours de la médecine

Anne-France MORAND, Université Laval, Études Anciennes : Aux origines de l’anatomie renaissante ; l’héritage du médecin Galien. 

Anne CAROL, Institut Universitaire de France / Université Aix-Marseillle:  Imaginaires, représentations et topographies du sexe masculin.

Sylvie CHAPERON, Institut Universitaire de France / Université Toulouse 2, Histoire: Le « moment Kobelt ».

Dans les secrets de la matrice

Claudia PANCINO, Corps de femme, corps fécond. Autour de la femme-spirale de Scipione-Girolamo Mercurio (1596)

Mary YEARL, Osler Librarian, Osler Library of the History of Medicine, McGill University : Covering the feminine form in Osler’s Library and the Osler Library of the History of Medicine.

Margaret CARLYLE, UBC-Okanagan, and Marcia D. NICHOLS, University of Minnesota Rochester, Center for Learning Innovation: Flap Anatomies and Victorian Veils: Penetrating the Female Generative Interior.

Nommer le « comment a nom »

Nicolas GARNIER, Laboratoire EA 4349 « Études et Éditions de textes médiévaux », Sorbonne Université : Et Renart créa la femme ; représentations du sexe féminin dans le Roman de Renart.

Michèle CLÉMENT, Université Lyon 2, Lettres: Donner un nom au clitoris ou l’effet du nom.

Pascale CHIRON, Université Toulouse 2, Lettres : Le « comment a nom » ou comment nommer et représenter le sexe féminin dans l’univers littéraire de la première moitié du XVIe siècle.

Les genres de l’anatomie

Tatiana CLAVIER, Université de La Rochelle, Lettres: Les mots du Sexe au cœur de la Querelle des femmes à la Renaissance.

Renée-Claude BREITENSTEIN, Université Brock, French : Arguments anatomiques dans les éloges collectifs de femmes de l’Ancien Régime. 

Nancy M. FRELICK, University of British Columbia, French, Hispanic, and Italian Studies : Le sexe féminin et le regard de l’autre ; « entre la Méduse et l’abîme.»

Dans les symboles de l’utérus

Magdalena KOŹLUK, Institut d’Études Romanes, Université de Łódź, Pologne: L’ appareil génital féminin : les emblemata medica de Louis de Caseneuve (1626).

Marie-Frédérique PELLEGRIN, Université Jean Moulin Lyon 3, Philosophie : Dialogues dans l’utérus. La matrice comme formatrice de l’individualité chez Descartes et Malebranche.

Anne RÉGENT-SUSINI, Université Paris-Sorbonne Nouvelle : La vie dans les plis : l’utérus marial dans la prédication d’Ancien Régime, (re)pli et dépl(o)iement.

Stratégies: montrer et cacher

Marie PICCOLI-WENTZO, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne: Poétique vulvaire et jeux visuels. Le sexe féminin dans quelques peintures italiennes de la Renaissance (milieu XVe-milieu XVIe siècle).

Grégoire HOLTZ, University of Toronto, French : Découvrir et cacher le sexe féminin dans les récits de voyages de la Renaissance.

Isolde PLUDERMACHER, Musée d’Orsay : Au miroir de Darwin, L’ Origine du monde de Gustave Courbet.

Stratégies: montrer et montrer. Visibilités discursives

Sara PETRELLA, Post-doc, UQAM, Centre interuniversitaire d’études et de recherches autochtones : Sang et corail. Réflexions à partir de la représentation du sexe féminin dans la gravure au XVIe siècle.

Jérémie KOERING, Université de Fribourg, Histoire de l’art des Temps modernes : La peinture à venir : Gustave Courbet, L’origine du monde’.

Magali NACHTERGAEL, Université Paris 13 : Le sexe féminin en performance : de Carolee Schneemann au post-porn.

Faire « art »

Thomas HEYD, University of Victoria, Philosophy: Interpreting the Pont d’Arc-Chauvet « Venus ».

Christine YOUNG, University of Illinois at Chicago, Medical Illustrator: Medical visualization of female sexual anatomy in the 21st Century.

Contrôles et exclusions 

Sujin LEE, University of Victoria, Pacific and Asian Studies: Women’s Narratives of the Reproductive Body: Control, Pain, and Shame

Kim DALY, University of Victoria, Nursing : Becoming Invisible: the lack of representation of older women’s sexual anatomy in the public sphere and implications for sexual health.

Lenora MARCELLUS & Joan HUMPHRIES, University of Victoria, Nursing : Pathologizing perfecta: Female anatomy as risk during labour and birth.